Marinella a lu « Les dessous de l’innocence »

Couverture Livre Ressan Volume 2
Couverture du Livre « Ressan – volume 2 »

Marinella, qu’est-ce qui vous fait vibrer dans la vie ?

Il m’en faut peu, pas besoin de cadeau. Quand mes petits enfants courent dans mes bras pour me faire des câlins juste comme ça.

Ma vie est un mystère magique depuis 2 ans, je fais des rencontres de personnes qui m’ont aidées à changer la direction de ma vie. Des gens qui m’ont élevée et qui me rappellent qui je suis. Je reste ouverte à tout ce que chaque rencontre m’apporte.

Je vibre sur un coucher de soleil, un chant d’oiseau, une musique et la lecture, mon refuge, mon domaine intime. Toutes lectures :

  • Erotiques
  • Biographies, littérature française et anglaise
  • Romans policiers
  • Jules Verne, Agatha Christy et tant d’autres

Je suis à 3 voire 4 livres par semaine.

 

Qu’est-ce qui vous a mené à la littérature érotique ?

J’ai 65 ans, Stella, mariée, 4 enfants, et 5 petits enfants.

A 20 ans, j’avais vu avec mon mari, « Emmanuelle » et « Histoire d’O ». Troublée, mais sans plus.

Il y a 2 ans, j’ai assisté pour la première fois aux écrits polissons d’une auteure érotique dont le 1er livre m’avait beaucoup plu.

  • J’avais lu aussi Annabelle 1 et 2 de Sarah Agnès L.
  • Et « le manoir » et « légende du manoir » d’Emma Cavalier.
  • Ainsi que 3 livres de Julie-Anne De Sée et votre livre Stella.

Tous ces romans m’ont mené à la lecture de cette littérature érotique.

 

Comment avez-vous découvert mes livres ?

Je vous ai rencontré une 1ere fois aux écrits polissons, vous étiez intervenant.

J’avais été agréablement surprise par votre aisance des mots.

Nous nous sommes parlées, mais je n’avais pas acheté votre livre.

Je vous ai revu à la rencontre auteurs/lecteurs de littérature érotique à laquelle j’assistais et nous avons parlé ainsi qu’à la personne qui était avec vous et j’ai acheté votre livre : « Les Dessous de l’innocence ».

 

Avez-vous été séduite par ce livre avec lequel je passe de l’écriture de nouvelles à celle d’un roman ?

Oui ce livre, je l’ai lu d’une traite et relu une seconde fois.

Vous avez une plume si légère, si subtile que j’ai été captivé dès le début de l’histoire par Tilda, de sa petite enfance, sa découverte des sensations enfouies, son premier orgasme d’enfant…

Les scènes des rapports intenses, puissants sont décrits d’une telle façon que je les imaginais, voire visualisais.

 

Avez-vous été touchée par la teneur érotique du livre ?

Oui je suis sous le charme de ce roman.

 

Comment qualifieriez-vous « Les dessous de l’innocence » ?

Liberté de vivre sa vie sexuelle

L’érotisme très présent, mais c’est si bien

Colère, tristesse, honte, envie, ces sentiments sont présents dans ce roman

J’ai. A. D. Ô. R. E 😀

 

A qui le conseilleriez-vous ?

A toutes personnes ouvertes d’esprit et qui ne portent aucun jugement sur la vie d’autrui.

 

les dessous de l'innocence roman érotique tabou éditionsTitre : Les dessous de l’innocence

Editeur : Tabou Editions

Résumé : Des désirs lubriques sous camisole, un mari aux abonnés absents, des amants imaginaires, une demeure à l’écart de la ville, assez pour que Tilda sombre dans la douce folie de ses fantasmes.

Habitée par des pulsions sexuelles que l’abstinence rend d’autant plus débordantes, elle se résout à bouleverser ses principes de femme modèle. Lorsque la nymphette qui sommeille en elle se révèle, elle perd le contrôle de sa vie…

Une romance déjantée où les pulsions prennent le pas sur la raison.

  

Pour vous procurer « Les dessous de l’innocence », c’est ici : Stella Tanagra Tabou Editions

Pour vous procurer les livres de Ressan, c’est ici : RESSAN PHOTOGRAPHE 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *