Sexe cité s’aventure dans la bauge littéraire

 

logo_bauge_grand

La bauge est LE site de référence de la littérature érotique.

Si vous avez envie de lire des mots licencieux sans forcément savoir vers lesquels vous tourner tant l’orgie d’auteurs érotiques batifole de toutes parts, La Bauge littéraire vous conseillera. L’expérience de Thomas Galley, le fameux sanglier créateur de La Bauge et romancier qui plus est (bibliographie de T.Galley), vous guidera au fil de ses inépuisables chroniques. Ces dernières, finement analysées tant l’animal sauvage est connaisseur en la matière, vous permettront de jeter votre dévolu sur les ouvrages les plus à même de vous repaitre de plaisir.

 

A la saison du rut, en décembre dernier, « Sexe cité » est aussi passé entre les pattes du sanglier. Ce fouineur expert en lignes sensuelles a d’ailleurs démasqué les secrets et les folies de Sexe cité avec justesse et exigence. Voici un extrait de son article sur Sexe cité, sorti des sentiers battus pour des terrains plus obscurs et boueux :

 

« D’autres textes, s’ils sont moins violents, n’en sont pas moins capables de laisser d’excellents souvenir, comme celui par exemple qui clôt cet ensemble assez hétéroclite, Le refuge, où une jeune femme est confrontée à des tentatives de drague assez malhabiles et dont la chute réussit à remettre en question quelques idées reçues. Un autre texte mérite d’être mentionné, Hymne à ceux qui butinent libres, texte consacré à l’initiation au libertinage d’un jeune couple, remarquable par la sensualité de certains passages où l’auteure raconte la lente plongée tout en douceur des deux femmes au fond de la tendresse partagée. »

 

avatarTitre : Sexe Cité

Collection : Jardins Secrets

Éditeur : IS Edition

Auteur : Stella Tanagra

Disponible sur IS Edition, Amazone, la Fnac

 

Je ne peux m’empêcher de vous inviter à vous enfoncer plus profondément dans la forêt littéraire de La Bauge, non seulement pour lire l’analyse complète de Sexe cité mais surtout pour découvrir l’étendue de ses propositions littéraires et coquines voire même lascivement « sales » parfois…

En parcourant La Bauge, je vous conseille vivement de marquer une halte à la rubrique des lectures estivales. Depuis 2013, Thomas Galley nous propose, chaque été, une sélection de textes spécialement dédiée à nous émoustiller davantage encore lors des beaux jours. Il annoncera très prochainement les textes retenus pour les lectures estivales 2016 et partagera son avis sur ces derniers à compter du 21 juin alors restez aux aguets de sa bauge !

*Illustrations par Maître Golov

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *