Retour d’expérience sur le salon de la littérature érotique

salon-litterature-erotique-2

« Un petit coup de kekette ? »

 

salon-litterature-erotique-3

D’emblée dans l’ambiance avec la distribution de bracelets au message provocateur (ci-dessus explicité) à l’effigie de la bière éponyme, je découvre la Galerie Art en Transe (4 rue Roger Verlomme 75003 Paris).

Les œuvres d’Alex Varenne ornent et colorent les murs pour mieux éveiller nos sens.

Tabou éditions, La Musardine et B Sensory sont déjà dans les starting block.

Ni une ni deux, Flore Cherry m’installe aux côtés du photographe et auteur Daniel Nguyen.Sexe Cité

Avec Omega, je dispose tout mon attirail d’auteure érotique : pile de mon livre Sexe Cité (IS Edition), cartes de visites, marques pages, présentoir… Je relève à peine la tête que je découvre les lieux déjà bondés par la foule ; c’est parti pour un après-midi de folie !

 

 

Des retrouvailles : Eve De Candaulie, Clarissa Rivière, Nathalie Giraud, Yann Le Dref, Yohan Delpierro, Ingrid La Douce, Kilt Kris…

Des visages sur des récits : Octavie Delvaux, Julia Palombe, Julie-Anne De Sée 

Un public joyeusement décomplexé dont je me suis ravie d’assouvir la curiosité en parlant de mes thèmes de prédilection : l’interdit, la transgression…

salon-litterature-erotique-6

Une rencontre de visu dont je languissais : Charlie la cam girl multifacette.


Des interventions naturellement érotiques : Comment écrire une (bonne) histoire de cul ? (Marion Favry) ; C’est quoi l’amour…et c’est quoi le sexe ? (Arthur Vernon)…


La découverte de nouveaux partenaires hétéroclites : Bla Bla Blog, le chef à domicile Jérôme Marchand, Laso Sardanapale et son bateau/club libertin

 

Des interviews par-ci par-là : l’info tout court, le mouv’salon-litterature-erotique-7


Des échanges fi-fou avec mon voisin Daniel, à base de mouche obsédée, de cannibale affectueux et de vampire ritualisé…

 

Des défis d’écriture relevés avec enthousiasme par les participants afin de remporter des cadeaux préparés par les auteurs : livres, petites culottes, photos…

Des photographies prises par dizaines et un grand merci plus particulièrement adressé au photographe Yohan Delpierro, à la blogueuse Miss Kat et à Mister-Zen pour leurs clichés.

La fête continue avec d’autres auteurs Eva Delambre, Philippe Lecaplain… mais il me faut quitter ce fantasme, que dis-je, cette réalité inédite à l’initiative de notre sexploratrice préférée. On dit merci qui ? Merci Flore Cherry ; c’était littérairement orgasmique !

salon-litterature-erotique-13

5 commentaires sur “Retour d’expérience sur le salon de la littérature érotique

  1. Hello la fille qui ecrit des trucs que maintenant j angoisse et espère son prochain livre … c’est mal le teasing que tu m’as fait 🙂
    En tout cas même si tu es la seule à avoir réussi à me troubler si profondément, je ne t’en tiens pas rigueur, je suis ravie de t’avoir rencontré. Un plaisir délicieux et surprenant.
    Même au naturel tu casses les codes et les à priori et c’est délice que de te connaitre un peu mieux.
    Prend soin de toi et merci de ta présence irl et virtuelle

    1. Hey Charlie ! Et oui, mon prochain livre ose encore et toujours plus tant que de la provocation, l’on tire du sens, de l’excitation et de l’émotion… Vivement ton avis sur celui-ci. Casser les codes comme tu le fais aussi en étant beaucoup plus qu’une cam girl, je dirais que c’est un plaisir autant qu’un devoir ! La différence est notre plus grande qualité. Je suis ravie de t’avoir rencontré au salon de la littérature érotique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *