« Sexe cité », une suite se prépare avec Tabou Editions…

Suite à mon premier recueil de nouvelles érotiques « Sexe Cité », une suite se prépare avec Tabou Editions. Je vous en dis quelques mots afin de mieux vous préparer aux montagnes russes érogènes qui vous attendent :

stella tanagra littérature érotique tabou éditionsL’heure de l’émulsion cérébro-sexuelle est venue !

J’use et j’abuse de la masturbation intellectuelle non celle qui est laborieuse et interminable mais bien celle qui met en effervescence mes sens.

Savamment disposée dans ma boite crânienne et enlacée dans son étoffe électrique, ma cervelle se prélasse au gré des idées érogènes qui la transpercent. Une pluie de pénis filants, des déferlantes de situations orgasmiques, des personnages hauts en noirceur et des fantasmes vagabonds y bravent les interdits.

 

Je m’aventure un peu plus encore dans les travers humains.stella tanagra littérature érotique tabou éditions

Dix nouvelles en gestation se préparent, testostérone et hémoglobine au poing pour vous prendre et vous surprendre. La psychologie torve des personnages sera au cœur de l’excitation. La diversité des pratiques sexuelles ou plutôt des déviances se jouera des limites.

Zone d’orgies et de dérives, ce recueil sera l’occasion de vous repaître du vice. L’animalité des rapports humains et de ses pulsions bestiales seront le fil conducteur qui vous fera dériver vers les plus exquis mais non moins interdits désirs.


stella tanagra littérature érotique tabou éditionsDe la pulsion sexuelle à la pulsion fatale, sans doute n’y a-t-il qu’un pas…

Mon premier recueil « Sexe cité » balise certains penchants du désir féminin, de l’adolescence torturée à la grossesse dysmorphique où s’extériorisent des fantasmes féminins inavouables.

Ce second recueil en prévision avec Tabou Edition mettra le doigt plus profondément là où ça fait mâle pour le plus grand plaisir des amateurs de sensations fortes !  

Sexe cité recueil de nouvelles érotiques Stella Tanagra

Et pour faire patienter les plus curieux (ou pervers ?), une mise en bouche serait peut-être la bienvenue. Je vous invite alors à vous perdre au fil de désirs féminins avec mon premier recueil « Sexe Cité » édité par IS Edition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *