Galerie des habits et moi (Par Omega)

stella-tanagra-dhet-22

Omega, mon photographe, s’est lancé un défi : réaliser des photographies sensuelles qui ne soient pas pour autant du « nu érotique ». Certes le nu est un classique indétrônable. Il est d’ailleurs victime de son succès ; les modèles dénudés et moi la première foisonnent sur internet.

  • Comment surprendre lorsque l’on a déjà tout dévoilé ?
  • Comment détourner les vêtements au profit de la sensualité ?

Quelques jeux de lumières, effets de transparence, matières délicates et coupes moulantes, révèlent les formes et éveillent le désir de les dénuder. Aurions nous sous estimé le pouvoir érotique des habits ? La sensualité des vêtements ou bien la frustration de ne pouvoir découvrir ce qui s’y dissimule, c’est tout le potentiel érogène de ce shooting : « des habits et moi » entrecoupé d’une interview d’Omega.

Omega, comment définis-tu ton style ?
J’essaye de faire en sorte que mes photos reflètent ce qu’il se passe dans ma tête, afin d’exprimer une scénarisation le plus souvent, ou bien prises sur le fait.
Je ne crois pas en la chance d’une belle photo, mais plutôt dans un travail mental.
C’est donc plus un style intuitif.
Les photos de modèles ne sont qu’une partie de mon travail. Je cherche à capturer des instants spécifiques, mais nous en parlerons plus tard et vous le verrez prochainement.

Omega, quel plaisir te procure la photographie ?
Le plaisir comme dit précédemment de m’exprimer, dans le sens psychique du terme.
Enfin pouvoir représenter des images mentales de mon cerveau en perpétuelle ébullition.

stella-tanagra-dhet-19

Omega, d’où te vient cette passion ?
C’est très ancien, de mon premier appareil, offert par mon père, argentique et entièrement à réglage manuel.
J’adorais le coté technique, à neuf ans. D’après mes proches, j’étais doué.
Puis la vie a continué son cours sans vraiment de photos avant de m’y consacrer pleinement.

Omega, quels sont tes projets ?
Mes projets sont multiples et variés. Tout d’abord continuer d’explorer les shoots de modèles (en tous genres, hommes, femmes, trans, un humain en somme!) afin d’immortaliser leurs beautés, ou situations.
Puis le deuxième projet et le plus ambitieux, mais je ne peux pas en parler de suite, le public jugera si ça lui plaira, en tous cas ça le choquera, un peu comme ton livre « Sexe cité » j’imagines ^^.

Contact photographe – Omega :
pour le contacter : page facebook
autre galerie de ce photographe : valeurs sûres

stella-tanagra-dhet-25

1 thought on “Galerie des habits et moi (Par Omega)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *