The human centipede 3 (final sequence) – de Tom Six (2015)

 

   The human centipede 3, un film tout bonnement dénué de limites !


Ce troisième volet de la trilogie « Human centipede » est ultra transgressif dès les premières scènes ; autant dire qu’il vous mettra vite dans le bain bouillant de la subversion.

L’infâme mélange du gore et du sexe ne fera qu’attiser votre désir de voir jusqu’où la décadence ira même si les images peuvent se monter insoutenables.

Personnellement, j’ai beau avoir une forte appétence pour les films trash, certaines scènes de Human Centipede sont intenables tant l’alliance de la violence morale, physique et sexuelle est excessivement dépeinte. Prévoyez donc quelques coussins pour vous cacher les yeux, les moments venus !

The-Human-Centipede-31-e1430275873871

Synopsis:

Humain centipede 3 vous plonge dans l’atmosphère glauque d’une prison désertée de son personnel, aux confins des Etats-Unis.

Quelques salariés subsistent au milieu des reclus criminels :

La secrétaire plantureuse se soumet à l’hyper sexisme du patron aux fins de servir un enjeu familial : les quelques scènes de sexe entre eux sont d’une immoralité sans faille.

Le comptable looser vous révulsera de son anatomie peu avantageuse tout autant qu’il vous attendrira de son âme sensible ou plutôt sensiblement folle.

Le patron, au corps cadavérique et à la voix aliénante, exerce son complexe d’infériorité au travers de jeux de domination et de perversions allant jusqu’à la torture de ses prisonniers. Il n’est pas seulement détestable, il est l’apothéose d’un odieux personnage misogyne et mégalomane.


human_centipede6

 

Vous suivrez non sans peine, la déchéance ultime de la prison jetée dans des vices inhumains pousser à leur paroxysme. Les limites ne sont pas outrepassées, elles sont broyées et vomies partout sur les murs clos de la prison.

Le rapport au sexe et notamment aux orifices est déraisonnablement mis en scène pour le plus grand plaisir des scatophiles.

Mon esprit torve ne serait lui-même pas allé jusqu’à une telle surenchère. Vous visionnerez tout au long de ce film, les plus abjectes pulsions mises en images, parmi lesquelles une pratique sexuelle inconcevable d’ignominie dont je vous laisse la surprise bien entendu…

Même pas peur ? Osez voir les deux premiers volets auparavant ! La graduation de l’horreur monte crescendo dans Human centipede 1 et Human centipede 2 tels des préliminaires vous préparant à l’infamie orgasmique du 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *