Jeune et jolie – de François Ozon (2013)

afficheJeune et jolie – de François Ozon (2013)

L’effervescence de l’adolescence mène à des jeux dangereux où le sexe est tantôt allié tantôt adversaire. L’insouciance impubère nous fait traverser sans se douter des conséquences, ce tumulte libidinal. Elle est jeune et jolie avec toutes les portes que cela ouvre ; évidemment elle n’emprunte pas la bonne. Le personnage expérimente les contours pour mieux les frôler jusqu’à mettre un pied en dehors. La question que l’on se posera est pourquoi ? La réponse, chacun se la fera.

A mon sens, le sujet questionné en filigrane de ce film est cette fameuse place du père. Repère espéré solide mais parfois émietté, imagine-t-on vraiment jusqu’où la carence paternelle peut mener ? En avoir conscience, c’est avant tout lui redonner de l’importance et donc une place, laissée vide pour notre protagoniste.

Reste à savoir jusqu’où s’aventurera la jeune et jolie adolescente pour combler l’absence ayant pris la place de son père ?

Étiquettes:

3 commentaires sur “Jeune et jolie – de François Ozon (2013)”

  1. Retour de ping : Clip - de Maja Milos (2013) - Stella Tanagra

  2. Retour de ping : Sleeping beauty – de Julie Leigh (2011) - Stella Tanagra

  3. Retour de ping : Bang Gang - d'Eva Husson (2015) - Stella Tanagra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *