Test du Dildo Pure Wand (créateur : Njoy)

test pure wand njoy neoplaisir stella tanagra

Outre le Dildo D.2 de Laid, le Dildo Pure Wand de la marque Njoy était le second toy que j’attendais tel le Messie de mon kiki. Mon fidèle partenaire Néoplaisir a réalisé mon rêve, non sans difficulté puisque le pure wand est souvent en rupture de stock dans les lovestores, tant il est demandé ! Ça en dit déjà long sur son pouvoir orgasmique…

 

PRÉSENTATION

test pure wand njoy neoplaisir stella tanagra

Le pure wand, enfin, je veux dire, le Graal, se présente dans un coffret en bois noir aux enluminures argentées, à l’effigie d’Njoy. Cette marque s’est spécialisée dans les toys en acier chirurgical, mettant l’accent sur un esthétisme minimaliste, épuré et luxueux.

Le Dildo se love à l’intérieur du coffret, dans une étoffe rose satinée. C’est à ce jour le toy le plus lourd que j’ai reçu (680g). Il ressemble à un arc aussi lustré qu’un miroir avec à ses extrémités, deux boules, l’une étant plus conséquente que l’autre.

 

TEST

test pure wand njoy neoplaisir stella tanagraMise en conditions…

Le dildo est froid et lourd. Il est plaisant de jouer avec sa température que vous pouvez réguler au contact de votre peau ou en le passant sous l’eau. Son poids m’inquiétait quelque peu, question maniabilité. Je le mets à l’épreuve, une fois confortablement installée, à demi-allongée sur mon lit. Ma nuque dodeline sur la tête de lit capitonnée tandis que j’écarte mes cuisses entre les vagues de la literie.

Plaisir par voie vaginale…

Avec un peu de lubrifiant, j’insère la boule la plus large dans mon vagin, en direction de mon point G. Je prends le temps d’appréhender les sensations nouvelles et spéciales de l’acier. La texture se réchauffe petit à petit. Je m’accoutume à la dureté de cette matière qui appuie vigoureusement sur la paroi de mon vagin.

Le poids du jouet renforce la pression exercée sur le point G. Cela dit, le poids ne se révèle aucunement gênant. Il est réparti de telle sorte qu’il est extrêmement maniable, sans aucun effort, en tout cas en position semi allongée.

Après quelques caresses exploratrices, je me focalise sur le point G, qu’il est aisé de cibler avec ce jouet spécialement conçu pour cela.

Les stimulus sont violents tant le dildo atteint précisément la zone avec des à-coups à l’image de la dureté de l’acier. Je préfère donc faire monter le plaisir plus lentement, jouant ça-et-là avec le dildo. Très rapidement, je ressens que la stimulation n’a nul pareil avec quelconque autre dildo. Il a une puissance hors norme qui agresse de plaisir mon point G.

Je produis des mouvements circulaires mais aussi des va-et-vient en prenant soin de plonger le jouet lentement et profondément puis de le tirer vers l’extérieur avec virulence. La boule bute alors sur mon point G de manière exquise.

J’ai du mal à canaliser mes émotions. Je suis au bord de la transe. J’ose à peine accélérer la cadence tant les sensations me bouleversent intérieurement. L’orgasme est la suite logique de l’histoire mais non sa conclusion.

Femme fontaine en devenir…

J’ai ressenti des contractions et des stimulations nouvelles qui laissent présager un apprentissage des plus délicieux du squirt. Les « floc-floc » entendus sont des signes qui ne trompent pas… Si ce dildo est bien connu, c’est pour avoir révélé nombre de femmes fontaines à elles-mêmes, grâce à lui !

test pure wand njoy neoplaisir stella tanagra

Plaisir par voie anale…

Je décide ensuite d’utiliser le dildo dans l’autre sens, en insérant avec un peu de lubrifiant, la plus petite boule dans mon anus, l’arc dirigé vers le point G. Pour se faire, je me positionne en levrette tandis que mon amant manie le toy.

La petite boule se jette littéralement sur mon point G.

Si j’essaie de mettre un doigt dans mon vagin, je suis tout de suite obstruée par la boule qui fricote avec cette zone de plaisir féminin. Encore une fois, les sensations sont fortes et prenantes de sorte que je conseille d’être particulièrement préparée et chauffée pour se mesurer à ce jouet. La jouissance est aussi au rendez-vous de cette manière-là.test pure wand njoy neoplaisir stella tanagra

Le Graal des sextoys…

Mon test du dildo Njoy Pure Wand est à marquer d’une pierre blanche puisque c’est la première fois que toutes mes notes explosent le barème de notation !

Je tiens donc à préciser que je ne suis aucunement payée pour tester les jouets et que mes partenaires tel que Neoplaisir me laisse l’entière liberté de dire ce que je pense de chacun des toys reçus.  

VERDICT

test pure wand njoy neoplaisir stella tanagraNotes :

Emballage : 6/5

Allure : 6/5

Praticité : 6/5

Plaisir : 6/5

 

Les « moins » :

Je cherche encore…

Les « plus » :

Utilisable pour les femmes (point G) et les hommes (point P)

Le top du top pour la stimulation du point G aussi bien par voie vaginale qu’anale

Excellence du packaging

Pure beauté de l’objet

 

FICHE TECHNIQUE

Acier chirurgical

Fourni avec un coffret luxueux

Longueur : 19,5

Petit boule : 2,5 cm

Grande boule : 3,7 cm

Poids : 680 grammes

Prix : 112,50 € (en promo actuellement)

Je recommande vivement ce toy à toutes les femmes qui veulent découvrir, redécouvrir, approfondir et décupler le plaisir du point G quitte à devenir femmes fontaines ! Amateurs de beaux objets, vous ne serez pas déçus non plus. 

Le Njoy pure Wand est souvent en rupture de stock mais il est actuellement disponible sur la lovestore Néoplaisir alors ne tardez pas ! Je remercie du fond de mon kiki, Néoplaisir, pour cette découverte que je place dans le top trois de mes préférences.

2 thoughts on “Test du Dildo Pure Wand (créateur : Njoy)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *