Test du Rosebud Diamant Swarovsky (créateur : Diogol)

J’ai toujours pensé que les bijoux anaux étaient des gadgets jusqu’à ce qu’une amie très coquine m’en vante les mérites… C’est ainsi que ce rosebud diamant s’est retrouvé dans ma boite aux lettres et ce, grâce à mon partenaire Néoplaisir.

 

PRÉSENTATION

rosebud-diogol-1

Avec le Rosebud Diamant, on se situe à mi-chemin entre le sextoy et le bijou ; ce que je constate d’autant plus en l’ayant reçu. Effectivement, il est beaucoup plus beau en vrai que sur l’écran.

La pierre Swarovsky brille de mille feux, je le contemple longuement illuminer ma rétine définitivement sous son charme.

Ma version est en métal au coloris aubergine. Il se présente dans une petite boite rectangulaire au couvercle transparent.

 

TEST

rosebud-diogol-4Le contact avec le rosebud est frais, ce qui peut être plaisant. Il se réchauffe à vivre allure entre mes doigts, ce qui est tout aussi excitant… Il s’insère sans difficulté avec une pointe de lubrifiant au bout de sa forme en as de pique.

Là où un pendentif qui se glisse entre deux seins, révèle leur superbe, ce bijou intime orne mon fessier pour le rendre d’autant plus délectable.

Accessoire coquin tels que les caches-tétons ou les chaînettes corporelles, il est fait pour susciter le désir chez le partenaire de jeu.

Après quelques minutes d’adaptation, je le sens à peine et peux donc vaquer à mes occupations, l’air de rien.

La vue de ce petit ornement lumineux commence à chatouiller l’appétit de mon amant. Qu’une envie l’assaille : me prendre en levrette ! La pénétration vaginale vient titiller le bijou à travers les parois. Chaque va-et-vient intime des compressions fort délicieuses mais non moins subtiles. Mes deux orifices pris, je goûte en substance aux joies d’une légère double pénétration si je puis dire. Les sensations anales sont aussi plaisantes que frustrantes. Insatiablement frôlé par les caresses vaginales du sexe de mon amant dont l’effet se répercute dans me petit trou, j’ai bien envie qu’il vienne remplacer mon rosebud…rosebud-diogol-6

L’intérêt principal de ce sextoy est de préparer l’anus à recevoir un membre beaucoup plus imposant d’où l’intérêt de porter ce bijou pendant toute une soirée galante.

Cette technique facilite une pénétration anale ce pourquoi je recommande le rosebud notamment à celles et ceux qui tiraillés entre le désir de sodomie et la peur d’en souffrir, s’y refusent ! Ce jouet peut être un remède à tester bien que le plus important pour réussir une sodomie sans douleur tient surtout à votre état de décontraction. A ce propos, vous seul connaissez les facteurs de relaxation qui sont les vôtres…

 

VERDICT

rosebud-diogol-2Notes :

Emballage : 3,5/5

Allure : 5/5

Praticité : 5/5

Plaisir : 3/5

 

Les « moins » :

Pas de pochette de rangement

Packaging modeste pour un sextoy haute gamme

 

Les « plus » :

Pierre Swarovsky

Deux en un : sextoy et bijou

 

FICHE TECHNIQUE

Longueur totale : 6, 5 cm

Longueur pénétrante : 3, 5 cm

Diamètre maxi : 3 cm

Marque : Diogol

Fabriqué en France

Prix : 54,15 euros (en promotion actuellement)

 

Mesdames, Messieurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire plutôt que d’offrir un collier à votre chéri(e) ! Le rosebud diamant de diogol est un cadeau coquin par excellence. Le site Néoplaisir vous en propose une ribambelle en fonction des goûts et des couleurs dans la rubrique sextoys plaisir anal.

1 thought on “Test du Rosebud Diamant Swarovsky (créateur : Diogol)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *