Test du stimulateur clitoridien Fairy (créateur : Fairy)

Mon côté lilliputienne tout droit sortie de la forêt de Brocéliande me vaut souvent le surnom de fée clochette, à croire que tester le fairy (fée) relevait de mon destin de nymphette !

img_1490

Fairy, la marque éponyme japonaise est un des leaders en matière de stimulateurs clitoridiens revisitant les propriétés des massages wand au profit du plaisir sexuel. Il me fallait donc à tout prix tester ce jouet précurseur au style érotico-fantaisiste.

 

PRÉSENTATION

img_1463-copie

Le fairy est un sextoy aussi énorme que lourd ; un gage de solidité qui me laisse supposer qu’il doit avoir un gros moteur sous le capot. Les voitures japonaises sont d’ailleurs réputées pour leur fiabilité increvable alors imaginez cette technologie transférée à un sextoy… Extrêmement minimaliste au sens positif du terme, le fairy s’utilise uniquement en le branchant sur secteur et ne possède qu’une molette pour l’allumer et augmenter le degré de vibration. Il propose d’ailleurs un unique mode de vibration continu.

L’utiliser, c’est se plonger dans l’univers onirique très girly et féerique comme l’indique la petite fée dessinée sur l’emballage. Je l’imagine sans difficulté tel un accessoire fétiche des nymphettes de Junko Mizuno. Devoir le brancher sur secteur peut présenter un petit inconvénient cela dit, il est plus puissant que s’il s’utilisait sur batterie. Evidemment, il n’est pas waterproof ! L’emballage rose bonbon à l’interstice entre le monde de Barbie, celui de Poly Pocket et de mon petit poney est très kawai ; normal c’est un jouet japonais !

TEST


img_1484La prise en main du fairy est instinctive. La surface arrondie à la cime du jouet est si imposante qu’elle épouse l’ensemble de ma vulve de sorte que les stimulus se répercutent tout autour. J’apprécie beaucoup ce type de stimulations parce qu’elles ne ciblent pas spécifiquement le clitoris mais plutôt l’ensemble de la zone érogène dont le point de voûte est le clitoris. Ainsi les sensations sont plus diffuses et globales ; en tout cas moins « agressives » sur mon petit bouton de rose. Il faut impérativement utiliser du lubrifiant avec ce jouet, la matière associée aux vibrations étant vite irritante à mon sens.

Aucun doute sur la puissance fantastique de ce jouet.

Effectivement, sa puissance est très progressivement décuplée du point de départ très doux jusqu’à l’apogée la plus intense à actionner grâce à la molette. Personnellement, en positionnant la molette à mi-chemin entre la plus faible et la plus forte intensité, j’ai trouvé mon plaisir ultime. Il y a donc de la marge ! Des papillons multicolores m’ont entraîné jusqu’au septième ciel où des jets d’étoiles ont pétillé dans mon bas ventre avant de me laisser m’extasier sous un arc en ciel fluorescent.

Le fairy est tout bonnement magique. Je dirais même qu’il est conçu pour faire jouir.

Les vibrations sont si englobantes au niveau de la vulve etimg_1479 puissantes à la fois, qu’elles mènent à coup sûr jusqu’à l’orgasme.

Assez rapidement, je me suis sentie emportée par des vagues de plaisir de plus en plus prenantes jusqu’à ce qu’en cinq minutes environ, la jouissance fasse surface sous ma peau. Des sensations enchanteresses vinrent parfaire cette parenthèse solitaire merveilleuse.

Qu’un seul désir m’obséda alors : recommencer le voyage au pays des fées lubriques.

A dos d’une licorne à la crinière pailletée, je suis repartie à la conquête du saint Graal. Sur mon envolée vaporeuse, j’ai croisé quelques elfes m’indiquant la source bouillante du plaisir. Je me suis immergée dans ce lagon turquoise dont les ressentis liquoreux envahirent mon corps jusqu’à un nouvel orgasme clitoridien. Mes suffocations bacchanales se hissèrent jusqu’aux cieux. Le chemin du multiple orgasme semblait tout tracé dans cet éden. J’ai alors suivi ma destinée orgasmique au gré des battements d’ailes de tous ces personnages féeriques.

Les amatrices de stimulations clitoridiennes trouveront sans difficulté, le paradis orgasmique au bout de cette baguette magique.

VERDICT

img_1508Notes :

Emballage : 3/5

Allure : 4/5

Praticité : 5/5

Plaisir : 5/5

Les « moins » :

Branchement sur secteur

Les « plus » :

Très puissant

Bonne facture

Silencieux

 

FICHE TECHNIQUE

Longueur : 32,5

Diamètre : 4,5

Rotation jusqu’à 12500 tours/minutes

Fabriqué en ABS et en plastique médical 100 % hypoallergénique très hygiénique

Fonctionne sur secteur (220 V)

Prix : 65,50 euros

img_1465

Le Fairy est devenu en une seule utilisation, l’un de mes sextoys préférés, autant dire que je remercie vivement la love store Piment Rose de m’avoir offert cette allée simple sur un petit nuage barbe à papa.

Il est d’ailleurs à noter que la boutique en ligne propose d’autres modèles de la marque Fairy dont le Fairy mini

 

3 commentaires sur “Test du stimulateur clitoridien Fairy (créateur : Fairy)

  1. Bonsoir Fée Clochette,
    Merci pour ton test pour PIMENT ROSE et tes magnifiques photos.
    Je vois que Fairy Turbo, la baguette magique s’est révélée être un puissant détonateur à orgasmes entre tes… mains !
    Nous avons aussi apprécié son côté plus silencieux que le Fairy Mini, plus petit, aussi puissant mais nettement plus bruyant.
    C’est en effet difficile de résister à la montée orgasmique avec ce sextoy dédié au plaisir clitoridien.
    Je conseille souvent d’allier une profonde inspiration abdominale et une expiration longue plutôt que de tout bloquer et d’être en apnée quand les sensations montent.
    Ca aide à diffuser l’énergie dans tout le corps et à amplifier plus encore « l’inondation hormonale » corporelle… Bref à intensifier le ressenti 🙂
    De nuage à nuage, belle soirée prête à jouer, prête à vibrer
    Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute, fondatrice de Piment Rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *